Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : dossier - Dimebag Darrell 8/12/2004 - 8/12/2009. Cinq ans déjà...

Nouveau concours

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Stille Volk - La Pèira Negra
Stille Volk

Bad Brains - Rock For Light
Bad Brains

Neurosis - The Eye of Every Storm
Neurosis

Centurian - Of Purest Fire
Centurian

Headcharger - Black Diamond Snake
Headcharger

Drakwald - Resist Fatality
Drakwald

Neurosis - Sovereign
Neurosis

Persuader - The Fiction Maze
Persuader

Sonata Arctica - Pariah's child
Sonata Arctica

Etoile filante - Traité sur le monde et la lumière
Etoile filante

Deal With It - End Time Prophecies
Deal With It

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Dimebag Darrell 8/12/2004 - 8/12/2009. Cinq ans déjà...





8 décembre 2009
:
Cinq années se sont déroulées depuis la mort tragique de Dimebag Darrell guitariste de Pantera, Damageplan et Rebel Meets Rebel. En ce jour de fête des lumières, avoir une pensée pour lui, pour ce que Dimebag a apporté à la musique, réaliser ce dossier retraçant la carrière de ce guitariste hors norme, et revenir aussi via quelques chroniques sur des albums/dvd marquants de sa discographie nous semblait important et intéressant à u-zine et aussi pour vous lecteurs. Il est des anniversaires dont on se passerait aisément, celui ci en est un, vous n'en point doutez. Servez vous à boire balancez vous un de ces putains de riffs dont il avait le secret dans les esgourdes, et parcourez ces quelques lignes qui ne sont qu'un modeste hommage que nous nous devions de faire à Monsieur Dimebag Darrell.

8 décembre 2004, Alrosa Villa nightclub, Columbus, Ohio:
Damageplan le side project de Dimebag Darrell et son frère Vinnie Paul ( batteur ex Pantera) se produisent ce soir pour un concert de plus, Dimebag Darrell guitariste surdoué au bouc rouge, accorde sa guitare Dean, règle les potards de son mur de Randall, bref les préparatifs vont bon train comme à l'accoutumé. Pendant que le groupe se détend, déconne et boit de la bière, ou du N°7 comme à leur habitude, le public commence à investir la salle, nul n'imagine que dans les 250 spectateurs environ, l'un d'entre eux est armé... Arrive l'heure de monter sur scène, ce concert sera le dernier du groupe et surtout le dernier de Dimebag. Il est 22 heures passées, le set a tout juste débuté que dès la première chanson, N. G. (ce bâtard ne mérite pas que son nom figure ici même) un déséquilibré aux raisons encore floues cinq ans après, monte sur scène, sort une arme à feu et tire à bout portant à plusieurs reprises sur Dimebag Darrell... Il fait également feu sur le chef de la sécurité et sur d'autres fans dans la foule. Il tire également sur Vinnie Paul, installé derrière ses fûts qui vient de voir son frère mourir devant lui, le blessant légèrement. L'assassin est abattu peu de temps après par un policier, limitant ainsi un drame qui aurait pu être bien pire encore. Le bilan est lourd, Dimebag Darrell et deux autres personnes dans le public perdirent la vie, et plusieurs personnes furent blessées légèrement, dont Vinnie Paul. La nouvelle transmise par les chaines de télévision américaines fait le tour du monde en quelques heures, et bouleverse le monde du métal. Toute personne s'intéressant un tant soit peu à la musique, et pas uniquement au Metal, se rappelle de ce jour là, d'un mail reçu, d'un lien internet envoyé, de rumeurs, d'un coup de fil, d'une incompréhension totale, d'une tristesse commune, mais les faits sont là : Dimebag Darrell un des plus grands Guitar Hero vient de se faire tirer dessus à plusieurs reprises, et est mort sur scène. Étrange coïncidence, le 8 décembre 1980 John Lennon était assassiné à New York... En ce 8 décembre 2004 une page d'histoire de la musique se tourne à nouveau, et Dimebag rejoint ceux, trop nombreux avant lui, partis trop tôt.



Retour en arrière, le 20 août 1966, le petit Darrell Abbott voit le jour au Texas, son père, musicien de country, possédait son propre studio où Darrell et son frère Vinnie Paul avaient la chance de voir défiler de nombreux artistes de la scène blues locale. Cette influence précoce a marqué le registre musical de Dimebag et logiquement de Pantera, le groupe de power metal dont il fut le guitariste. Les gouts de Darrell Abbott et de son frère étaient variés, Darrell aimait aussi bien le blues que le rock'n roll. Les deux frères découvrirent d'abord via leur mère Lynyrd Skynyrd, avant de connaitre la scène métal via des groupes tels que Black Sabbath, Van Halen, Judas Priest, Iron Maiden et surtout Kiss. Toute sa vie, Darrell resta fan de Kiss, jusqu'a se faire enterrer dans un cercueil Kiss, mais nous y reviendrons un peu plus tard. D'après divers articles sur le sujet, Dimebag se maquillait souvent étant jeune pour imiter le look de Kiss, tout en faisant semblant de jouer sur une des guitare de son père, le air-guitar avant l'heure en quelque sorte! A n'en point douter que Darrell n'aurait surement pas été insensible à la sortie de l'album Sonic Boom de Kiss en cette année 2010. Darrell Abbott participa aussi très tôt à des compétitions de guitare organisées par la marque Dean, dans sa ville natale de Dallas au Texas, concours qu'il remporta si souvent qu'il en fut écarté dès l'âge de 16 ans. Grâce aux prix gagnés dans ces compétitions - notamment une guitare devenue depuis sa signature - fut fondé Pantera. De fil en aiguille les deux frères se mirent a jouer de la musique ensemble : Darrell à la guitare et Vinnie Paul à la batterie. Le surnom de Darrell fut d'abord Diamond Darrell puis il adopta en 1994 celui de Dimebag, qui restera pour l'éternité comme un deuxième prénom. Ses influences majeures en terme d'instrumentistes furent le jeu d'Eddie Van Halen, Tony Iommi, Joe Satriani, Ace Frehley guitariste de Kiss, Pete Willis de Def Leppard, mais aussi ses paires et amis, que ce soit Kerry King ( guitariste de Slayer qui enregistra le lead guitar dans les toilettes du Ozzfest sur la chanson Goddamn Electric, pour l'album Reinventing the Steel de Pantera), Zakk Wylde (Black Label Society), James Hetfield (Metallica) et bien d'autres encore. Plus tard, avant que Phil Anselmo ne rejoigne Pantera, Dave Mustaine, lui proposa même de rejoindre Megadeth, mais Darrell préféra les liens du sang, pour ainsi jouer de la musique aux côtés de son frère, ce qu'il fit jusqu'à son dernier souffle...



Dimebag Darrell comme tout le monde le sait, rencontra le succès, la gloire et la reconnaissance mondiale dans les années 90 avec le groupe Pantera, avec son frère Vinnie Paul à la batterie à ses côtés. Pantera d'album en album prit le parti de proposer un son lourd et puissant, qui coïncide avec l'arrivée de Phil Anselmo au chant, bien loin des premiers opus du groupe, période glam, que le groupe renia. Le succès de Pantera tient de leur musicalité rentre dedans, et d'une puissance alliée au sens de la mélodie, mais aussi à leurs prestations scéniques légendaires, grâce au charisme indéniable de leur chanteur Phil Anselmo et à sa voix unique, et au talent hors normes et de l'aura de Dimebag Darrel à la guitare. En une dizaine d'année Pantera, avec les albums Cowboys from Hell, Vulgar Display of Power, Far Beyond Driven, The Great Southern Trendkill, et Reinventing the Steel, marquera de son empreinte les années 1990. La réputation sulfureuse du groupe est toute aussi réputée, grands fêtards devant l'éternel et ne s'en cachant pas, la vision des Vulgar Video en VHS (oui oui les DVD n'existaient pas encore!) entretiendra cette légende. Ces vidéos montraient les coulisses de tournées sur fond de beuveries, de fumette et de prestations live intenses!
Des projets parallèles virent le jour, en 2000, Vinnie et Dime ainsi que Rex Brown formèrent avec le chanteur country David Allan Coe un side-project, Rebel Meets Rebel. En 2003 Pantera se sépara et malheureusement la fin de l'histoire du groupe culte fut moins festive, et assez triste. Après la séparation de Pantera, les frères Abbott formèrent Damageplan et sortirent un seul et unique album New Found Power, qui restera le dernier disque que Dimebag Darrel enregistra. Des problèmes d'addiction de drogues dures d'Anselmo, et des interviews croisées comprenant des mots tout aussi durs d'Anselmo (sous l'influence d'héroïne et autres substances) envers le projet parallèle Damageplan et même en direction des frères Abbot montra une véritable cassure. Les dernières interviews de Dimebag, Vinnie Paul, ou de Phil Anselmo à l'époque reflétaient une réelle tension malsaine, et resteront dans les mémoires comme étant d'une tristesse intense pour tout amateur de Pantera espérant une reformation du groupe un jour. Phil Anselmo continua sa route, et retrouvera le succès et une seconde jeunesse (et santé) avec Down, side project formé en 1995 que Rex Brown rejoindra, et qui est toujours en activité. Vinnie Paul pour sa part formera le groupe Hellyeah avec des anciens membres de Mudwayne, sans rencontrer un véritable succès artistique, critique ou commercial.

Dimebag laissera avec Pantera puis Damageplan une empreinte dans l'histoire du Metal, aussi indélébile qu'une encre de tatouage sur la peau. Les compositions de Dimebag témoignent d'un sens poussé du riff, et des soli techniques et impressionnant de maestria, avec un son reconnaissable entre tous, la marque des plus grands tout simplement.
On ne peut dissocier de son talent de guitariste soliste, le matériel utilisé par Dimebag. Ses guitares sont elles aussi devenues mythiques : la Dean et la Washburn reconnaissables à sa forme typique. Il fut aussi toujours à la pointe de la perfection de son matériel et en étroite collaboration avec des fabricants de guitares, d'ampli, de pédales d'effets pour perfectionner son jeu et son instrument de prédilection. De nombreux instruments et amplis griffés Dimebag sont toujours sur le marché de nos jours, et de nombreux musiciens jouent sur des guitares Dean Razorback en hommage à Dimebag. Dimebag Darrell Abbott et son bouc rouge, sa lame de rasoir portée en pendentif, et ses guitares aux formes particulières, sont indissociables de l'image du guitar hero, comme le costume d'écolier d'Angus Young accompagné de sa Gibson SG par exemple.

Retour au triste mois de décembre 2004, le lendemain du drame, un peu partout dans le monde, les messages de musiciens étaient déjà nombreux rendant hommage à l'homme et au musicien qu'était Dimebag.
Ozzy Osbourne déclara : Dimebag était un ami proche (...) Pantera et moi même avons souvent été en tournée ensemble. Je me rappellerai toujours de la guitare dédicacée qu'il m'offrit à la soirée d'anniversaire de mes 50 ans. Mes pensées vont à sa famille, ses fans et les victimes innocentes qui ont été tuées dans cette tragédie, c'est juste terrible, terriblement triste.
Lars Ullrich (Metallica) pour sa part eut ce vibrant hommage : c'est juste incroyable de s'assoir et parler au passé de Dimebag, ceci sonne faux, injuste, je ne sais quoi dire. Mes pensées vont à Vinnie et sa famille. (...). En 1985 je rencontrai Dimebag et Vinnie à Dallas pendant une tournée, la première chose la tournée terminée, fut de retourner à Dallas pour faire la fête avec lui et Vinnie.(...) C'était le début d'une réelle amitié.(...) Tout mon amour et mon respect pour avoir fait un petit peu partie de ta vie, et je sais que désormais tu es en train de prendre du bon temps et de boire un verre avec Bon Scott, Keith Moon, John Bonham, Jimi, Cliff B., et tous les musiciens avec qui tu te trouves désormais et qui sont partis trop prématurément.
Nikki Sixx (Motley Crue) eut ces quelques mots : Dime, je n'oublierai pas tout ces moments où tu nous faisais rire, je suis heureux d'avoir pu passer un jour avec toi sur Londres récemment. Nous avons en commun de vivre notre vie intensément. Tu me manqueras, ainsi qu'à nous tous. C'est une triste journée.
Scott Ian (Anthrax) déclara pour sa part : Après Eddie Van Halen vous aviez Dimebag Darrel, il est celui qui est arrivé juste après et donna à la guitare quelque chose d'important et d'original. Il est le type de personne qui ferait n'importe quoi pour ses amis. Il mettait en priorité sa famille et ses amis, et pour lui ses amis étaient sa famille. Une fois que vous rentriez en contact avec Dimebag, et deveniez son ami, c'était un acte sacré. Une fois que vous aviez trinqué avec lui, vous deveniez un membre de sa famille (Dimebag participa à de nombreux albums d'Anthrax, Frank Bello bassiste du groupe déclara plus tard, que Darrell était pour lui le sixième membre d'Anthrax).
La liste de messages est bien trop longue pour pouvoir tous les traduire ici bas, mais de Machine Head à Hatebreed, en passant pas Twisted Sisters, Judas Priest, Slipknot, Deftones, Motörhead, Rob Zombie, KORN, Superjoint Ritual, Deep Purple et tant d'autres, ce furent surtout des messages d'incompréhension, de tristesse et de vibrants hommages sincères qui furent adressés.
Une vidéo troublante de Phil Anselmo dévasté se filmant face caméra, peu après les funérailles de Dimebag fut diffusé via le site de Pantera (voir ci dessous la vidéo avec sous titres français). Vinnie Paul de son côté ne pardonnera jamais à Anselmo d'avoir tenu des propos violents envers Dimebag quelques jours avant sa mort. Anselmo fut d'ailleurs prié de ne pas se rendre aux funérailles à la demande de la famille du défunt, ce qu'il respecta. Dimebag Darrell grand fan de Kiss, à la demande de sa famille fut enterré dans un cercueil Kiss. Ce cercueil fut offert par le groupe Kiss. Gene Simmons déclara le 11 décembre dans une émission télévisée : Je pense que ça comptait beaucoup pour Darrel, il portait un tatouage représentant Kiss sur sa poitrine, il était une figure majeure du rock'n roll, il nous manquera vraiment. Et le dernier souhait de sa famille, fut qu'il soit enterré dans un cercueil Kiss.(...). Pour anecdote Il fut aussi enterré avec la guitare jaune et noire Bumblebee de Eddie Van Halen que l'on peut voir au dos ce la pochette de l'album Van Halen II ! Une cérémonie fut organisée quelques jours plus tard réunissant entre autre Zakk Wilde, guitariste de Black Label Society et grand ami de Dimebag et Vinnie Paul.



Au fil des années qui ont suivi ce drame majeur de l'histoire de la musique et du metal, les hommages, tribute, chansons, albums à la mémoire de Dimebag sont très nombreux. Chaque année une réunion d'artiste a lieu en hommage à Dimebag et dans un esprit old school et bon enfant voit des artistes de groupes différents jammer ensemble sur des chansons de Pantera, Damageplan et sur les titres qui avaient influencé Dimebag Darrell, et qu'il appréciait. La légende veut que Kerry King boit toujours un shot à la fin de chaque concert à la mémoire de son ami, et laisse un verre sur scène pour Dime lors de chaque live. On peut citer Machine Head qui rendit hommage à Dimebag avec leur chanson Aesthetics Of Hate, Zakk Wylde (de Black Label Society) ami de Dimebag, composa In This River à sa mémoire, Phil Anselmo dédie lors de chaque concert de Down la chanson Lifer à Dimebag. Plus récemment le groupe acoustique Rodrigo Y Gabriela a composé sur l'album 11:11 la chanson Atman pour Dimebag Darrell. On ne peut pas oublier l'idole de Darrell, Ace Frehley qui cette année a dédié son album solo Anomaly à la mémoire de Dimebag. Reportez vous à la page en anglais de wikipedia si vous souhaitez voir la liste mise à jour fréquemment des différents tribute en l'honneur du guitariste au bouc rouge. Aujourd'hui encore de nombreux groupes rendent hommage à Darrell, derniers exemples en date, en janvier prochain le magazine Guitar World sortira une édition spéciale avec entre autres une interview exclusive du père de Dimebag Darrel, et en ce mois de décembre 2009 qui marque les 5 ans de sa mort, le magazine anglais Metal Hammer sort le 16 décembre un numéro spécial, avec un CD tribute, incluant des covers signées Machine Head, Zakk Wylde, Evile, Biohazard... La tracklist en est la suivante :
1. Zakk Wylde - Suicide Note Part 1
2. Machine Head - Fucking Hostile
3. Malefice - I'm Broken
4. Avenged Sevenfold - Walk
5. Evile - Cemetery Gates
6. Five Finger Death Punch - A New Level
7. Biohazard - Mouth for War
8. Sylosis - Strength Beyond Strength
9. Chimaira - Slaughtered
10. Unearth - Sandblasted Skin
11. Throwdown - Becoming
12. Kiuas - This Love
13. This is Hell - Rise

A quoi bon tenter de faire une conclusion significative? En ce triste 8 décembre 2009 qui marque les 5 ans de sa disparition, le plus simple des hommages que nous puissions faire à la mémoire de Dimebag Darrell Abbot est d'écouter du Pantera, du Damageplan, du Rebel Meets Rebel, de redécouvrir ce putain de musicien, de faire péter vos enceintes, et si il vous reste un dernier spliff fumez le en sa mémoire, si vous avez une bière, un fond de Jack, c'est le moment de lever votre putain de verre au ciel et de vous l'enfiler à la mémoire de DIMEBAG! Pour vous accompagner quelques vidéos qui seront la conclusion de cet hommage infime en la mémoire de Dimebag Darrell Abbot : une vidéo d'un solo du jeune Darrell Abbot quand il n'était pas encore Dimebag mais Diamond Darrel, ensuite Pantera -The Art Of Shredding- Live @ Foundations Forum en 1990, une vidéo culte Pantera interprétant -Cowboys From Hell- aux Monsters of Rock à Moscou en 1991, un clip de Rebel Meets Rebel - Nothin' to Lose- et un de Damageplan -Breathing New Life- et pour finir un solo de Dimebag en live en septembre 2004 avec Damageplan deux mois avant sa mort...

Rest In Peace Dime. Cheers!



Diamond Darrel solo



Pantera - The Art Of Shredding Live At Foundations Forum '90-



Pantera -Cowboys From Hell - Monsters of Rock, Moscou 1991-



Rebel Meets Rebel - Nothin' to Lose-



Damageplan - Breathing New Life Music Video-



Dimebag Damageplan solo Rockford Sept 2004

Posté par Pec, le 8 Décembre 2009.


Partager sur Facebook :

.: Partagez votre avis

- Ajouter un commentaire sur ce dossier -
( Il y a 9 commentaires)

 

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



MO Flower-kings
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 34 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]